mardi 29 mai 2007

D'une pie volage lovée dans le sonnet d'Oronte. 2001.

Lissant le plumage
De son verbiage
La pie
Pépie
Tandis qu’en écho
Les pies pépient .
Elle ignore, la pie
La solitude
Partenaire
Qui dans le partage,
Griffe le ratage,
Se cogne aux barrages,
Y laisse une plume
Pour En un cri s’écrire
. Mais la pie n’en a cure
. Elle pépie, la pie, Toute jacasserie,
A coup de dés
Pipés.
N. Combet

Aucun commentaire: