vendredi 18 mai 2007

Grain d'humanité. 2007.

Humanité indiscutable
Comme couleur rouge,
Poinçon à même la peau du vivant,
Eaux jaillies en cascades, de source rocheuse,
Humanité batailleuse,
Vers la liberté
Et/mais aussi
La prédation, le meurtre, le saccage,
Archaïsme et culture non démêlés,
Assemblés en tapis de fils contrastés
Lave incendiaire
Et/ou joie des champs de blés,
Quand les cigales stridulent l’été,
Battement des mots éprouvés
Au vol ombreux des mésanges grisées de ciel,
Humanité coquelicot
Des amours et des étreintes
Des échanges de vin partagé.
Tu es un grain
De cette humanité mêlée
Battue des fléaux, passée au tamis,féale De l’expérience,
Et, le soir, encore au seuil
De tes images, de ta mémoire et de tes lèvres,
Tu trembles
De désir et de peur,
Dans cette humanité
Indiscutable comme
Couleur rouge
Indiscutable et vive argent
Entre terreur et
Commencements.

Noëlle Combet.

Aucun commentaire: