mardi 12 juin 2007

Haïkus1. 2005,2006 et 2007.

Feuilles d’oiseaux
Dans l’écheveau du figuier
De confitures en confitures filaient les étés
Tandis que le long des hivers en jonchées
Se dispersaient nos vies.



La croisée s’élargit
De rideau blanc à lagerstroemia rouge
Jusqu’au vol ambré du papillon
Qui balance
Entre fleurs prochaines
Et ciel lointain.





Araignée blanche des éclairs
Dans ce ciel d’orage
Araignée pourpre du cœur
Dans ce corps de l’homme
Entre corps et ciel
Lumière Arachnéenne.


Combet Noëlle.

Aucun commentaire: