mercredi 29 août 2007

Interférence n° 5.

Quand la pensée se sert, sur le sentier des traces, le grain dont elle s'empare devient vision, puis, c’est selon,- affaire de choix-, spéculation, théorie, poème, peinture, musique, danse...
Parfois, le rêve économise les étapes : dès la réception, on peut le polir, galet passé au sable des mots.

N.C.

Aucun commentaire: