mercredi 1 août 2007

Qui?

Enigme de « toi »
Enigme de « moi ».
Si je ne suis toi
En rien
Ne suis moi.
Et elle court,
Nous devançant,
Cette ombre
De nos opacités,
De nos désirs
Qui nous interpellent,
Font notre tremblement
Et notre souffle
A fleur de lèvres.
Noëlle Combet.

Aucun commentaire: