mardi 11 septembre 2007

Maintenant.


La bergeronnette, jouant du ressort de ses pattes grêles, pique quelques graines, entre les herbes. Sa queue scande le temps. Au hasard, on dirait qu’elle sait où elle va.
Sur le tronc du chêne, tête en bas, le pivert travaille en cadence.
Un papillon esquisse dans l’air, des volutes jaunes.
Les figues, cette année, répondent lentement au soleil de l’automne.

n.c.



Aucun commentaire: