jeudi 8 mai 2008

Lingua amorosa.



Avec les mots,

Je phrase ce lien

Fluctuant

De nous à nous,

De moi à lui et puis à d’autres ;

Les sons soupirent,

S’inspirent,

Expirent,

Conspirent contre la mort,

Inscrivant l’espoir tenace

En octave de vie,

Du désir devenu

Cet oiseleur de sons,

Caresses

En syntaxe amoureuse ;

Verbes abeilles,

Butins en boucles

Tout autour des oreilles,

Mots qui lutinent

Les claviers de la peau.



Et quand du corps

Se déprendra

La vie,

Des mots encore,

Ultimes virevoltes,

Souffles épars,

Froissements d’ailes,

Tout contre l’ourse,

Là-bas.

Noëlle Combet.




Aucun commentaire: