jeudi 22 mai 2008

Serais-je...?


La fenêtre jouait

Les mondes renversés.

Serais-je sans la musique

Pour bercer ma mort

Et pulser ma vie ?

Serais-je sans les mots

Pour dire

Sonates intérieures,

Suicides,

Résurgences,

La terre dans la bouche

Et sous les pieds,

Corps mêlés,

Décomposés,

Au creux des fosses ;

Et la silhouette multipliée

Dans l'objection,

Debout,

De colère droite,

Pieds sur le sol

De son dire-vrai,

De son dire-non

La tête

Dans Bételgeuse ?

Serais-je sans la présence

De l’amour loin ?

Serais-je sans ce présent

De l’amour près ?

Et les roses… les roses… les roses…



No. Co.




Aucun commentaire: