jeudi 14 août 2008

2.





Grives enivrées quittent,
s’épouffant en vol,
le lierre ébouriffé de baies dépouillé.

noco.

Aucun commentaire: