mardi 13 janvier 2009

A Santoro / Attirance

A Santoro

l’hystérie recouvre engendre le mystère délicatement
le mort naît renversé
votre question se répond la réponse éblouit
la lumière trace
écoute et vois
l’écriture s’allonge longe l’abîme tombe sous le sens
ouvre la vie déploie son intelligence
oeuvre
les mots émus se déplient s’épanouissent
double trouble de langage

je féconde l’obscur objet lève le poing et fais feu
jeu fécond l’obscurité révèle une arme à double tranchant
au-dessus du vide passe l’ombre lors les mots s’élisent à l’envers
plats comme le mur
rassemblés et las
évanouis inouïs noués ou amassés

l’œil cueille la chair secrète des verbes


Nadine Meyran
22 mai 2008








Attirance

l'écriture au front(on) défile
l'a(i)mer amour
met en face l'envers et le droit
courbe les principes
efface le trouble et la tranquillité
je ne m'acquitte plus
je dors sur le poing du jour à point fermé
point fugueur d'une lettre volée
récitante lovée de l'amur mûr

tue et moi
sommes plus addi©tionnés que les âmes aimantes des aimants.


Nadine Meyran
(avec Santoro) 12 juin 2008

Aucun commentaire: