mercredi 11 mars 2009

8 swings.




L’abeille éclaireuse a saisi

l’orientation du soleil.

Son 8 vibrant

danse le lieu

de l’orchidée sauvage,

semences de pollen,

éclats d’éclaboussures;


vaste 8 planeur et diagonal,

l’hirondelle

dialogue en accéléré

avec la pluie

que boiront

les grands chênes ;


bâton chorégraphe et sourcier

trace des 8 à chercher sous la terre

la vérité dormante;

8 sont pétales de lotus qui s’écartent

et 8 rayonne dans la roue qui va;

8 pivote en équilibre au nœud du double zéro torsadé;


De tous les aujourd’hui en 8 nous en aurons arpenté des semaines

quand se couchera, infini, le plus grand ...

N.C.

Aucun commentaire: