mardi 26 mai 2009

Glissements


Transvasive,

Suivre en songe

l’ombre des pensées- paysages

affleurer à flot de visages effleurés

s’évasant là-bas

échappés de leurs traits,

effaçant leurs contours

revenant lentement

à leur intensité.


Transitive,flotter

en l'élan alenti

d’obscurité lumière et puis obscurité ;

voir le rouge ardent des toits

peu à peu s’assombrir,

briller à nouveau dans le petit matin,

et la fougère hier enclose

dressée aujourd’hui, demain exténuée

dans sa rousseur,

et de nouveau enclose.

Un serpent ondule

entre ses anneaux,

entre les fagots ;

à la margelle du puits

puiser suavité des soifs persuasives et

invasive, évasive, filer le long

des saisons qui vont

transitant de vivre à mourir à vivre

dans les temps qui glissent.

N.C.



2 commentaires:

v.l. a dit…

A snake came to my water-trough

He reached down from a fissure in the earth-wall in the gloom
And trailed his yellow-brown slackness soft-bellied down, over the edge of the stone trough
And rested his throat upon the stone button,


D.H. Lawrence, Snake (Birds, beast and flowers)

Noëlle Combet a dit…

Je suis doublement touchée :d'abord parce que j'ai beaucoup fréquenté D.H.Lawrence, ensuite parce que j'avais déjà évoqué le serpent ou du moins sa mue et sa disparition.
Je reproduis ce texte :

mardi 3 juillet 2007

Tsim tsoum.

Alors que j’approchais de l’if, silhouette graphique sur le mur blanc, j’aperçus, enroulé en spirale autour du tronc, un objet étrange, scintillant…Filet commercial poussé là par le vent, me dis-je.
Je voulus le décrocher et découvris, comme en une révélation, une mue de serpent, opalescente.
L’animal avait usé des aiguilles de l’arbuste pour y enrouler sa peau ancienne…Je la détachai doucement, résille d’un maillage losangé très serré, côté dos, annelure plus lâche, d’une alternance parallèle sur l’abdomen, sillons tracés de la reptation.
Il s'était trouvé là. Il avait disparu, laissant derrière lui, cette ombre de lumière. Eclair obscur. L’insaisissable.
Par devers moi, je le nommai Tsim tsoum.