samedi 2 janvier 2010

Sans titre.


Deux ou trois paroles
en l’air
l’air fatigue
l’air marin surtout
en été sur les quais
les marins marinent
en hiver
le Père Noël
tire ses rennes en l’air
et traîne traîne ses chiens
les étrennes trinquent
au pied du sapin
mon beau sapin
droit dans les forêts
coupé étriqué
perd ses aiguilles
mélancolique défaite.
Deux ou trois paroles
font l’air
les vœux font l’année
l’année se fait la belle
et s’enfuit
robe troussée aux fesses
qu’elle a fort rondes
sans effort
ce qui n’est pas mon cas.
Deux ou trois vœux
indulgents
ou dangereux
chaleureux
heureux
ou vifs
ou froids
distants mais sincères
serrez-moi dans vos bras
embrassez les marins
les sapins
les passants dépassés
embrassez mon secret.

tout ça pour ça
Bonne Année !

N.M.

Aucun commentaire: