mardi 14 juin 2011

La cinq millième visite


J’aurais voulu saluer  par delà les méridiens la cinq millième visite de ce blog mais cela s’est produit à 1 h. du matin et je dormais profondément.
Le lecteur ou la lectrice restera mystérieux(se), sans doute ; le tableau statistique ne mentionne pas le genre. fut-ce il ou elle?
Selon ce que je peux déduire des indications qui me sont données, la lecture pourrait provenir des États-Unis ou, dans ces horaires, d’un insomniaque d’un autre pays (France, Belgique, Pays Bas, Russie). Ce que je sais de plus précis c’est que  les deux textes consultés, ou l’un ou l’autre, sont « Rêverie au coin du feu de la passion » et/ou « Le sourire du chat et les univers parallèles ».
Si cette personne se reconnaît, il me serait agréable qu’un signe  traversant l’espace me soit adressé, par l'intermédiaire du commentaire, pour marquer ce moment particulier dans l’histoire du blog. C'est comme une enquête : Y a-t-il quelqu'un(e), une personne...ou personne?
Peut-être, verrai-je tout simplement une étoile filante traverser, la nuit prochaine, mon ciel ou mes rêves. 

N.C.

Aucun commentaire: