lundi 15 août 2011

Elles sont revenues...


Terre sèche, fendue, désertée d’ hirondelles…
la terre a bu…enfin…
elles sont revenues,
elles sont là, nos voyageuses,
en grâce palpitante aux trapèzes du vent…
rasant l’herbe en descente,
remontant d’un essor jusqu’entre les grands chênes…
Au sol, un chiot tout noir,
fasciné par leurs ventres nacrés,
tourne en rond, s’élance, bondit à leur poursuite
retombe ; museau pattes et queue au sol,
dépité, s’aplatit
 rêvant d’avoir des plumes.

noco

Aucun commentaire: