vendredi 18 janvier 2013

La chaussette de Hegel

"Une chaussette trouée vaut mieux qu'une chaussette reprisée" (Hegel "Fragment d'Iéna").

Aujourd'hui, et peut-être aussi demain, je suis/serai "Madame Tout le Monde"; alors je ne vois/verrai pas le trou ou je le reprise(rai) dans un désir de positivité immédiate...Hier et peut-être aussi demain, je ressentais/ressentirai un déchirement produisant un besoin de philosopher, une acceptation de la négativité...Alors oui, va pour le trou de ma chaussette tant que mon pied ne passe pas au travers...


N.C.

4 commentaires:

Vincent Lefèvre a dit…

De trous et de pièces…

Ceci :

"
Le client : Dieu a fait le monde en six jours, et vous, vous n'êtes pas foutu de me faire un pantalon en six mois.

Le tailleur : Mais, monsieur, regardez le monde, et regardez votre pantalon.
"

Samuel Beckett, en exergue de 'Le monde et le pantalon'. 1945.

Noëlle Combet a dit…

C'est ça...Les "pelures humaines" s'avèrent plus complexes à confectionner que La Création en sa "Conception" si "simple", si "étroite"; elles demandent plus de minutie dans la finition...risquent de "craquer"... La Création, elle, reste monolithique et inébranlable en sa "Toute Puissance"
Pour la chaussette, il y a le recours de la seconde...sans plus de garantie en ce qui concernerait une supposée "plénitude" dans une utopique symbiose de la laine et du pied.
Merci Vincent de m'être venu visiter.

Vincent Lefèvre a dit…

Oh ! la Visitation… On ne sait que trop ce qu'il en advint !

Noëlle Combet a dit…

Deux visitations: une paire!!! Mais il se fait tard et j'ai l'Esprit Saint dans les chaussettes...dont une trouée.Merci, cette fois, pour m'avoir la rate désopilé!!