mercredi 17 juillet 2019

Heure matin










Martinets kiffent l’espace, le vrillent, le cisaillent d’ailes et cris                         
ma petite cuillère écope la mousse du café
un genet aura égaré ses ors dans le vent

nc

3 commentaires:

iconoclasse a dit…

La chance de voir encore des oiseaux dans le ciel et sur les arbres! Ici, en Provence où je séjourne actuellement, les oiseaux se font bien rares et le jardin est plongé dans un silence à peine perturbé par la ritournelle des cigales...Bonne fin de journée lumineuse et chal-heureuse!

Noëlle Combet a dit…

Merci Iconoclasse (i.e. Thami en Provence) pour ton passage. Raréfaction des oiseaux en Provence...Voilà qui fait froid dans le dos. Que l'une des mésanges charbonnières qui picorent inlassablement l'herbe ici (Médoc), t'apporte une de mes pensées et mes souhaits de bon séjour en compagnie des cigales. Il y en a ici aussi mais de façon intermittente.Elles n'aiment pas les jours humides!

lanlanhue a dit…

quand l'été passe j'ai mis encore des graines aux oiseaux mais ils deviennent plus rares, attente, attention, ah les guetter le matin !